Traitements

Vérifier les indications et les dosages à l'aide d'une autre source d'information

Douleur Chronique

Dr. Ph. Rault / Copyright 2013 - 2021


Triptans



Effets pharmacologiques
Agonistes sélectifs de la sérotonine 5HT1B et 1D
Ils agissent par 2 mécanismes principaux :
- vasoconstriction des vaisseaux intracraniens
- inhibition de la libération de substances algogènes et inflammatoires.

Effets indésirables
Les effets indésirables les plus fréquents à la dose thérapeutique ont été : étourdissement, somnolence, nausée, vomissement et fatigue.
Très rare : vasospasme des artères coronaires, infarctus du myocarde, tachycardie.
Système respiratoire, thorax et médiastin : sensation de gorge serrée

Interactions médicamenteuses
Ne pas associer avec des médicaments à activité sérotoninergique (IMAO, inhibiteurs du recaptage, dérivés de l'ergot de seigle)
Syndrome sérotoninergique

Contre-indications, précautions d'emploi
- Hypersensibilité au produit,
- Pathologie cardiaque ischémique (infarctus du myocarde, angine de poitrine, ischémie silencieuse documentée, angor de Prinzmetal),
- Hypertension sévère ou hypertension bénigne ou modérée non contrôlée.
- Antécédents d'accident vasculaire cérébral (AVC) ou d'accident ischémique transitoire (AIT), ou pathologie vasculaire périphérique.
- Administration concomitante avec l'ergotamine, les dérivés de l'ergotamine (incluant le méthysergide) ou d'autres agonistes des récepteurs 5HT1
- Insuffisance hépatique sévère
- Grossesse : données très limitées  disponibles.
Une attention particulière doit être portée lors de la prescription pendant la grossesse.
- Allaitement : il n'y a pas de donnée concernant l'excrétion dans le lait maternel. Une attention particulière doit être portée lors de la prescription pendant l'allaitement.


Triptans



Molécules disponibles
- Almotriptan (Almogran°) : cp à 12,5 mg
- Elétriptan (Relpax°) : cp à 20 ou 40 mg
- Frovatriptan (Tigréat, Isimig°) : cp à 2,5 mg
- Naratriptan (Naramig°) : cp à 2, 5mg
- Rizatriptan (Maxalt°) : cp ou lyoph à 5 et 10 mg
- Sumatriptan (Imigrane°) : cp à 50 mg/j
- Sumatriptan (Imigrane°) : spray nasal (10-20 mg/j)
- Zolmitriptan (Zomig°) : cp 2,5 mg
- Zolmitriptan (Zomigoro°) : cp orodispersible à 2,5 mg

Mode d'emploi
Prise la plus précoce possible



Syndrome sérotoninergique
Forme bénigne
nausées, agitation, comportement agressif, paresthésies

Forme grave
- agitation, confusion
- tremblements, myoclonies
- hypertonie, rigidité musculaire (trismus, rhabdomyolyse)
- mydriase, sueurs profuses, hyperthermie, frissons
- HTA, tachycardie, tachypnée


Etiologies
- lors des intoxications à l'ecstasy,
- en cas de surdosage par les inhibiteurs de la recapture de la sérotonine
- en cas de surdosage par les inhibiteurs de la monoamine oxydase,
- surdosage par les agonistes spécifiques (triptans),
- surdosage en tramadol.


Conduite à tenir
- arrêter les médicaments responsables
- réhydratation, correction des signes vitaux
- benzodiazépines pour l'agitation
- si hypertonie grave : sédation IV, curare non dépolarisant, intubation trachéale et ventilation