Traitements

Vérifier les indications et les dosages à l'aide d'une autre source d'information

Douleur Chronique

Dr. Ph. Rault / Copyright 2013 - 2024


Toxine Botulinique

Dr. Rault - 12/12/2023

Pharmacologie, mécanismes d'action
La toxine botulique, une protéine neurotoxique produite par la bactérie Clostridium botulinum, possède une capacité de blocage neuromusculaire, qui a été exploitée pour des traiter des muscles hyperactifs (dystonie et spasticité).

Plus récemment, les propriétés analgésiques de la toxine botulique suggèrent un profil pharmacologique plus complexe que la simple relaxation musculaire. Si son mécanisme d'action myorelaxant basé sur l'inhibition de la libération d'acétylcholine au niveau de la jonction neuromusculaire est connu, la recherche a découvert que la toxine botulique entrave également la libération de divers neurotransmetteurs et neuropeptides. Ces substances jouent un rôle clé dans la physiopathologie de la douleur tels que la substance P, le glutamate et le peptide lié au gène de la calcitonine (CGRP).

En atténuant la libération de ces médiateurs de la douleur, la toxine botulique exerce un effet inhibiteur sur la neurotransmission nociceptive, conduisant à une réduction de la douleur neuropathique. Cet effet analgésique se manifeste généralement après plusieurs jours, suggérant que l'action de la toxine implique des modifications de la fonction neuronale plutôt qu'un blocage neuromusculaire direct. La durée du soulagement de la douleur peut durer plusieurs mois, ce qui coïncide avec la durée de l'action inhibitrice de la toxine sur la libération de neurotransmetteurs.


Protocole de la SFETD adopté par le CETD du CHU de Dijon
- Choix des patients
En accord avec la Comité du Médicament du CHU, nous proposons la toxine en cas d’échec de l’application des patchs de capsaïcine.
- Dose
Administration de 100 à 300 unités en fonction de la taille de la zone à traiter, sachant que l’injection est douloureuse.
- Suivi
A renouveler tous les 3 mois


En conclusion
Les propriétés pharmacologiques de la toxine botulique présentent un profil convaincant pour son inclusion dans les protocoles de traitement de la douleur neuropathique. La base de preuves actuelle, bien que prometteuse, nécessite des recherches et investigations complémentaires pour exploiter pleinement son potentiel et délimiter son rôle dans le contexte plus large de la gestion de la douleur.

L'autre problématique qui se pose en France est l'absence d'AMM (Autorisation de Mise sur le Marché) de la Toxine Botulinique dans l'indication des douleurs neuropathiques. L'utilisation repose donc sur un consensus d'experts ce qui peut représenter un frein à son utilisation.


Toxine Botulinique

Références bibliographiques

Effectiveness of Botulinum Toxin in the Treatment of Neuropathic Pain: A Literature Review (DEKHNE A. - 2023)

A Systematic Review and Meta-Analysis of Efficacy of Botulinum Toxin A for neuropathic pain (GUPTA A. - 2022)

Botulinum toxin A and neuropathic pain: An update (ATTAL N. 2023)

Pharmacological and Non-Pharmacological Treatment for Neuropathic Pain: Short Form French Guidelines (MOISSET X. - 2020) dont est issu l'algorithme présenté ici

Injections de Toxine Botulinique
Image de l'auteur