Douleur Chronique

Dr. Ph. Rault / Copyright 2013 - 2021


De la Nociception à la Douleur


Différents mécanismes s'associent pour qu'un signal périphérique nocif soit intégré comme une douleur par le cerveau. Le cheminement du signal comporte 3 neurones et 2 synapses.
Complexe mais intéressant !!


1 - Transduction : conversion d'un stimulus nocif/nociceptif (mécanique, chimique, thermique) en une activité électrique génératrice d'un potentiel d'action (signal)
2 - Conduction : le signal chemine dans le 1° neurone (neurone de 1° ordre)  pour atteindre la synapse avec le 2° neurone (neurone de 2° ordre).
3 - Transmission : mécanisme synaptique de transfert d'information entre les neurones de 1° et 2° ordre
4 - Perception : expérience consciente de la douleur sensorielle et affective


1 - Transduction = naissance du signal nociceptif
Stimulus douloureux primaire -> action sur les nocicepteurs
-> entrée intra-cellulaire de Ca++ et Na+
-> dépolarisation membranaire
-> sommation de potentiels
-> activation de canaux sodiques voltage-dépendants
-> entrée de Na+
-> dépolarisation rapide
-> potentiel d'action
-> propagation d'une impulsion
Dans les conditions ordinaires, des stimulations de basse intensité ou non douloureux ne sont pas responsables de la transduction. Après un traumatisme ou une réaction inflammatoire, le seuil est abaissé et des stimulus non douloureux sont transformés en impulsions nerveuses.

Ce sont ces impulsions qui vont ensuite cheminer dans le système nerveux et vont devenir "Douleur" dans le cerveau. Toutes les douleurs sont vraies


2 - Conduction = signal nociceptif chemine dans le 1° neurone
Passage du potentiel d'action de la périphérie au centre à travers le premier neurone sensoriel
On connait 3 types de fibres afférentes primaires : Aβ, Aδ et C
2.1 - Fibres Aβ : conduisent le tact fin et la proprioception
2.2 - Fibres Aδ: Fibres fines, conduction rapide, alerte nociceptive immédiate, localisation du tramatisme, réponse protectrice de retrait.
- type 1 : réponse aux stimulus mécaniques et chimiques et haut seuil pour la chaleur (> 50°C),  médiateur de la douleur immédiate mécanique
- type 2 : seuil bas pour la chaleur et haut seuil pour la stimulation mécanique
2.3 - Fibres C: Fibres non myélinisées, haut seuil, multimodales (thermique, mécanique, chimique), sensation retardée, perception diffuse, brûlure, inconfort
Ces fibres se terminent principalement dans les couches superficielles (I et II) de la corne dorsale de la moelle épinière. Certaines fibres Aδ se terminent dans les couches plus profondes (IV et V).


De la Nociception à la Douleur


3 - Transmission = signal nociceptif dans le 2° neurone
Les neurones de 2° ordre intègrent les entrées venant des différentes sources et transmettent l'information vers le thalamus.
On connait 2 types de neurones de 2° ordre :
3.1 - Neurones spécifiques
- sont originaires de la couche I de la corne dorsale
- transmettent uniquement les impulsions des neurones primaires Aδ et C
3.2 - Neurones à large champ
- sont originaires des couches plus profondes (lame V)
- recoivent des influx des neurones Aβ, Aδ et C
- répondent de façon graduée en fonction de la fréquence du signal
- leur stimulation répétée accroit la réponse neuronale et la force synaptique (wind up)
3.3 - Voies cordonales ascendantes vers le Thalamus
Le tractus spinothalamique se termine dans le thalamus : c'est le cordon le plus important dans la perception de la douleur
Les autres tractus :
- spinoréticulaire
- spinomésencéphalique
Sont important pour l'aspect affectif de la douleur


4 - Perception = naissance de la douleur par le 3° neurone
Les neurones de 3° ordre issus du thalamus atteignent :
- Cortex somatosensoriel SI dans la circonvolution post centrale du lobe pariétal
- Cortex somatosensoriel secondaire (SII) dans l'opercule pariétal
SI et SII sont impliqués dans l'aspect discriminatif de la douleur
- Cortex cingulaire antérieur (CCA) au dessus du corps calleux
- Cortex insulaire (CI)
- Cortex Préfrontal (CP)
CCA, CI et CP sont impliqués dans l'aspect émotionnel et cognitif de la douleur.
Des liens existent avec le cortex moteur pour tout de qui concerne l'aspect comportemental et moteur associé à la douleur.


La perception douloureuse est une expérience sensorielle complexe  mais aussi émotionnelle, cognitive et comportementale qui fait intervenir les mémoires antérieures