Pathologies

Douleur Chronique

Dr. Ph. Rault / Copyright 2013 - 2021


Endométriose



Docteur Philippe Rault
Docteur Laurence Filipuzzi
Service de Chirurgie Gynécologique et Obstétrique




Définition
Présence de tissu endométrial en dehors de la cavité utérine.

Epidémiologie
La pathologie affecte 5% à 10% des femmes en âge de procréer.

Principaux sites d’implants endométriosiques
Endométriose intra-péritonéale: ovaires, trompes de Fallope, péritoine.
Endométriose sous-péritonéale (profonde): cloison recto-vaginale, cul-de-sac de Douglas, ligaments utéro-sacrés, atteinte digestive.
Dans le myomètre, le tissu ectopique prend le nom d’adénomyose.

Signes cliniques
- Symptômes douloureux pelviens cycliques, (dysménorrhée)
- Infertilité,
- Relations sexuelles douloureuses (dysparéunie),
- Signes digestifs en cas d’atteinte profonde,
- Signes urinaires :cystites, cystalgies, hématurie menstruelle, colique néphrétique,
- Lombalgies avec parfois irradiations vers les membres inférieurs,
- signes thoraciques: point de côté menstruel.

Diagnostic
D'abord sur la clinique
Echographie
IRM: réservée aux endométroses profondes avec localisations digestives ou vésicales diagnostiquées en échographie (Radiologue spécialisé).
Coelioscopie: pas d'indication dans le diagnostic.


Endométriose



Origine de la douleur
- Lésion endométriosique elle-même
- Réactions inflammatoire locales
- Contractures musculaires réflexes
- Atteintes nerveuses (douleur neuropathique)
- Douleurs post-opératoires
- Hypersensibilisation centrale
- Conséquence émotionnelles et cognitives d’une douleur qui persiste

Traitements
Importance d'un travail coopératif entre les différents Praticiens de ville, de l'hôpital et des Associations de patientes en fonction de leurs compétences respectives.

Traitement médical hormonal
Obtention d’une aménorrhée (absence de règles)

Traitement chirurgical
Complexe, adapté au cas par cas par un professionnel habitué à ce type de pathologie.

Antalgiques par voie générale
- Antinociceptifs périphériques (paracétamol, AINS) ou centraux (tramadol, codéine, morphine)
- Anti-hyperalgésiants: gabapentinoïdes, néfopam, kétamine (modulation de l'hyperalgésie)
- Modulateurs de Contrôles Descendants: amitriptyline, duloxétine, venlafaxine

Techniques
Stimulation Transcutanée Antalgique (TENS)
Stimulation du Nerf Vague
Thérapie Laser Haute Energie

Douleurs musculaires réactionnelles
Kinésithérapie par un professionnel expérimenté dont massages internes et étirements musculaires

Traitement des pensées et émotions dysfonctionnelles
- Consultation auprès d’un psychologue
- Hypnothérapie Ericksonienne
- EMDR
- ...