Traitements

Vérifier les indications et les dosages à l'aide d'une autre source d'information

Douleur Chronique

Dr. Ph. Rault / Copyright 2013 - 2021

s
Activité Physique et Douleur

Pourquoi ?


Définition de l’Activité Physique (AP)
On entend par activité physique tout mouvement produit par les muscles, responsable d'une augmentation de la dépense énergétique (définition de l’Organisation Mondiale de la Santé - OMS).

En pratique, qu’est-ce que l’on entend par AP ?
Pour les adultes, l’activité physique englobe notamment les loisirs, les déplacements (marche, vélo), les activités professionnelles, les tâches ménagères, les activités ludiques, les sports ou l’exercice planifié, dans le contexte quotidien, familial ou communautaire (définition OMS).

Quels sont les bénéfices attendus de l’AP ?
Diminuer le risque d'hypertension, de pathologies cardiaques, d'accident vasculaire cérébral (AVC),
de diabète, de cancer (sein et colon). Améliore l’humeur, le moral et la qualité du sommeil.
Participe à la réduction de la quantité des informations douloureuses qui arrivent au cerveau.

Réduction de la Douleur et AP
La sensation douloureuse nait au niveau d’un organe et est intégrée dans le cerveau. Le signal de douleur génère des émotions, des pensées et des comportements qui peuvent entretenir le signal douloureux. Renforcer les comportements actifs est une aide précieuse pour réduire l’impact du signal douleur.

Comment l’AP peut-elle aider à réduire ma douleur ?
En vous concentrant sur votre activité, vous portez votre attention sur autre chose que vos perceptions.Vos muscles retrouvent de l’énergie, vous activez ce qui est sain en vous et vous adressez des messages positifs à votre cerveau qui réduisent les messages négatifs.

Combien de temps par jour faut-il pratiquer une AP ?
Entre 30 et 60 minutes par jour sachant que l’activité physique comprend la marche, le vélo mais aussi les tâches ménagères (passer l’aspirateur, laver les carreaux…). Prendre l’escalier plutôt que l’ascenseur, descendre du bus ou du tram une station plus tôt sont aussi comptabilisés dans le temps d’AP.

Commencer par ce qui est le plus agréable, le plus utile ou le plus facile à programmer
Retrouver sa condition physique : étirements, massages et dès que possible la marche, vélo…
Participer à la vie quotidienne : jardinage, passer aspirateur, repassage, bricolage, vaisselle, faire les courses
Retrouver des loisirs : écouter ou jouer de la musique, dessiner, activités avec les enfants, bénévolat…
Intégrer l’AP à votre emploi du temps = s’organiser
En fonction du moment de la journée où c’est le plus facile pour vous.
Prendre ensuite un temps défini (1/4 du temps de l’exercice) de repos après votre AP.
Vous pouvez également associer une séance d’auto-hypnose si vous connaissez la technique.